Page 5 sur 5

Publié : jeu. nov. 03, 2005 4:50 pm
par killworld
lhlentz a écrit :Mais il demontra que 1.584568445555255423534353 fois Pie par 5.554 multiplié par la longuere de la chaine - le taux de CH²NO²E² dans l'atmosphere sur une distance de 3 , 24 km on trouverait le nombre de propabilités que le maillon sauveur parte ....
faut la distance est 3.22km pour voir cette probabilité
en effet si on consider que le taux de ch²no²e² plus le taux de h²o present dans l'air (humidité)
sans compter les rayons UV les vents solaires
les poussieres de commètes enfin bref on trouve la distance ci dessus
donc tout simplement voici les quelques calcul
x(X-x)2 = Y2 - Y
Cot(a*n)=(1-a*h)/(a*n)

a,h= Constante
n=variable vérifiant la solution.

La solution constitue l'ensemble des points qui coupent les fonctions cotangentes et l'hyperbole (1-ah)/an. Bref, la solution du croisement de la fonction tangente avec un autre hyperbole serait aussi valable.

Dans le cas du croisement d'une droite, il est plus rapide d'y aller intuitivement et de trouver :

Cot(n) = n/a

Posssède les solutions suivantes:

Si a=0, la droite x/a coincide avec l'axe des x et les solutions sont : ni=(i-1)*(Pi)

Si a= infinie, la droite x/a coincide avec l'axes des y et les solutions sont : ni=(2i-1)*(Pi)/2
u(r,t) = (A Sin(nr) + B Cos(nr) ) * exp (-n²at)

où r est le rayon d'une sphère et t le temps et "a" la diffusivité thermique et "n" une constante réelle postive arbitraire.

Cette équation s'obtient par séparation de variable c'est à dire :

u(r,t)=F(r)*G(t)

J'ai du applique mes conditions limites qui sont :

à r = 0, symétrie u=0

à r=R, u'+u*(1-h/R)=0 (h=coefficiant de convection)

De ces conditions limites, je trouve que B=0

et A est la solution de l'équation transcendentales suivante :

Cot(n*R)= (R*h-1)/R*n

Cette dernière équation constitue le croisement d'une hyperbole avec la fonction contangente et est de la forme : xCot(x)+C=0.
Ces valeurs sont généralement tabulés. Mais pour trouver la solution analytique qui régit le transfert de chaleur on doit utiliser tout ce qui a été dit plus haut.

u(r,t) possède alors une solution de la forme d'une série de fourrier et que les constantes Ai sont solution de l'équation Transcendantale précédentes.

u(r,t)= A1*X1 + A2*X2 + ... et les Ai*Xi vont de 1 à l'infinie....

et

Xi = h/n*Sin(nr) ***

le rapport h/n découle des conditions limites appliquer au problème combiner avec des calcules différentiels. On retrouve la démonstration complète et rigoureuse dans le livre Heat Condution in Solids de Carslaw and Jaeger section 3.9 pour un mur plan plutôt qu'une sphère mail le principe demeure le même.

Apres quelques autres manipulations mathématique, on trouve que les Ai sont de la forme suivante :

Ai = 2/R*(R²n²+(Rh-1)²)/(R²n²+Rn(Rh-1))* Intégrale

Note : n change pour chaque valeur de Ai j'aurais du écrire ni.

L'intégrale constitue un produit de la fonction de distribution de départ avec le fameux Xi de ***

Bref, ce n'était vraiment pas facile et je bénit M. Carslaw et M. Jaeger de m'avoir fournit les pistes de la solution.

Et pour ceux qui veulent savoir la solution finale du système pour la température de la sphère immergée dans un fluide à un température TF et dont la température initiale de la sphère est TI

T(r,t)=2*h*(TI)/r *somme[(R²n²+(R*h-1)²)/(R²(R²n²+R*h(R*h-1)))*exp(-n²at)*sin(nr)*sin(nR)]

Publié : jeu. nov. 03, 2005 5:35 pm
par Alex...
tu l'as trouvé ou ce copié collé ? :razz: :razz:

Publié : jeu. nov. 03, 2005 6:15 pm
par mobpourri
bon avec vos bon conseil je vais me prendre surment une 134 dents

ps : savais vous combien je peut avoir de dents sur ma courronne d'orriginne ( elle epouse presque la forme du tambour de frein elle est vraiment tres petite)(si vous voulez des foto>>clique<<

Publié : jeu. nov. 03, 2005 6:23 pm
par lhlentz
Putin mais tu compte!!! :evil:

Pourtant avec tout nos calculs savant tu aurai pu trouver :evil: :razz:

Publié : jeu. nov. 03, 2005 6:44 pm
par Speedmao
Olala, le blog des copyrights !!! Mdr

Sans rire on dirai que tu le fait expret la???
Tu nous prend pour qui??? Tu sait compté jusqu'à 50?? ba tant mieux comme sa tu pourra compté le nombre de dents! :evil:

Publié : jeu. nov. 03, 2005 7:50 pm
par theguitareux
ta courrone d'origine soit c'est du 36 soit c du 42 mais je dirais 36


sinon trop lol vos théorie les mec :razz:
vous aver pensé aussi que si la chaine est passé a côté d'une vache qui pète au moment ou tu passe la duré de vie de la chaine est diminué car le pai d'une vache est du gaz ce gaz contien du co2 ce qui augment donc les masse de co2 dans l'atmosphère et cela crée donc une monté du réchaufement climatique et donc en rejoignan la théorie de descarte cité par lhlentz et donc la chaine peut se cassé eb 5 mais le pire c'est si ta chaine passe a côte de DEUX vache qui pète en même temps la sa peut devenir encorplus graveje mexpliquer si les 2 vache pète ebnmmçeme temps les géga sont dédoubléet donc ta chaine peut même fondre si la vache fait un pète supérieur a 1500KW......loooooool :razz:

Publié : jeu. nov. 03, 2005 9:02 pm
par killworld
Alex... a écrit :tu l'as trouvé ou ce copié collé ? :razz: :razz:
chez un compteur de couronne :D

Publié : jeu. nov. 03, 2005 10:23 pm
par lequatre
killworld a écrit :
lhlentz a écrit :Mais il demontra que 1.584568445555255423534353 fois Pie par 5.554 multiplié par la longuere de la chaine - le taux de CH²NO²E² dans l'atmosphere sur une distance de 3 , 24 km on trouverait le nombre de propabilités que le maillon sauveur parte ....
faut la distance est 3.22km pour voir cette probabilité
en effet si on consider que le taux de ch²no²e² plus le taux de h²o present dans l'air (humidité)
sans compter les rayons UV les vents solaires
les poussieres de commètes enfin bref on trouve la distance ci dessus
donc tout simplement voici les quelques calcul
x(X-x)2 = Y2 - Y
Cot(a*n)=(1-a*h)/(a*n)

a,h= Constante
n=variable vérifiant la solution.

La solution constitue l'ensemble des points qui coupent les fonctions cotangentes et l'hyperbole (1-ah)/an. Bref, la solution du croisement de la fonction tangente avec un autre hyperbole serait aussi valable.

Dans le cas du croisement d'une droite, il est plus rapide d'y aller intuitivement et de trouver :

Cot(n) = n/a

Posssède les solutions suivantes:

Si a=0, la droite x/a coincide avec l'axe des x et les solutions sont : ni=(i-1)*(Pi)

Si a= infinie, la droite x/a coincide avec l'axes des y et les solutions sont : ni=(2i-1)*(Pi)/2
u(r,t) = (A Sin(nr) + B Cos(nr) ) * exp (-n²at)

où r est le rayon d'une sphère et t le temps et "a" la diffusivité thermique et "n" une constante réelle postive arbitraire.

Cette équation s'obtient par séparation de variable c'est à dire :

u(r,t)=F(r)*G(t)

J'ai du applique mes conditions limites qui sont :

à r = 0, symétrie u=0

à r=R, u'+u*(1-h/R)=0 (h=coefficiant de convection)

De ces conditions limites, je trouve que B=0

et A est la solution de l'équation transcendentales suivante :

Cot(n*R)= (R*h-1)/R*n

Cette dernière équation constitue le croisement d'une hyperbole avec la fonction contangente et est de la forme : xCot(x)+C=0.
Ces valeurs sont généralement tabulés. Mais pour trouver la solution analytique qui régit le transfert de chaleur on doit utiliser tout ce qui a été dit plus haut.

u(r,t) possède alors une solution de la forme d'une série de fourrier et que les constantes Ai sont solution de l'équation Transcendantale précédentes.

u(r,t)= A1*X1 + A2*X2 + ... et les Ai*Xi vont de 1 à l'infinie....

et

Xi = h/n*Sin(nr) ***

le rapport h/n découle des conditions limites appliquer au problème combiner avec des calcules différentiels. On retrouve la démonstration complète et rigoureuse dans le livre Heat Condution in Solids de Carslaw and Jaeger section 3.9 pour un mur plan plutôt qu'une sphère mail le principe demeure le même.

Apres quelques autres manipulations mathématique, on trouve que les Ai sont de la forme suivante :

Ai = 2/R*(R²n²+(Rh-1)²)/(R²n²+Rn(Rh-1))* Intégrale

Note : n change pour chaque valeur de Ai j'aurais du écrire ni.

L'intégrale constitue un produit de la fonction de distribution de départ avec le fameux Xi de ***

Bref, ce n'était vraiment pas facile et je bénit M. Carslaw et M. Jaeger de m'avoir fournit les pistes de la solution.

Et pour ceux qui veulent savoir la solution finale du système pour la température de la sphère immergée dans un fluide à un température TF et dont la température initiale de la sphère est TI

T(r,t)=2*h*(TI)/r *somme[(R²n²+(R*h-1)²)/(R²(R²n²+R*h(R*h-1)))*exp(-n²at)*sin(nr)*sin(nR)]
vous avez rien d'autre a foutre moi j'y aurait di je sais pas et voila :D

Publié : ven. nov. 04, 2005 8:04 pm
par mobpourri
et pourquoi quand moi j'avait ecrit un chouilla en sms on m'avait repris et que quand vous faite 5 page de flood ont vous dit rien
je suis pas un cafard mais bon j'aurai aimai quelqu'un qui vient calmer ces fauve de leur incroyable envie de partie de rigolade

merci a theguitareux qui lui ai utile car je ne peut pas me deplace en lorraine (ce qui fait pres de 300km)pour pouvoir compter les dent de ma couronne si je l'aurai eu devant les yeux je les aurai comter

Publié : ven. nov. 04, 2005 8:47 pm
par dédé
bah écoute même en connaissant le nbre de dents de ta couronne t'aurais rien pû faire donc bon et mo j'appelle pas ça du flood la ce serait plutot ton post a la base qui flood et quand t'as une majorité de personnes qui "flooent" demande toi si c'est pas toi qui flode en fin de compte

dédé ;-) ;-)

Publié : ven. nov. 04, 2005 9:17 pm
par motobitum
moi je trouve pas ca question con... :???:
je ne vois pas ce qu'el a de flood
il a le droit de demander quel serais le mieux entres plusieurs chaines...
c'est une question comme les autres..
desolé je ne sais pas repondre a ta question.. :oops:

Publié : ven. nov. 04, 2005 9:47 pm
par DataMAX
mobpourri a écrit :et pourquoi quand moi j'avait ecrit un chouilla en sms on m'avait repris et que quand vous faite 5 page de flood ont vous dit rien
Heu, mes profs m'ont tout le temps dit: "A question conne, réponse conne ..."

Voila, je te laisse méditer sur cette phrase et j'espère que ca te feras au moins dépoussièrer quelques neurones ...

PS: Ya un dicton de ce cher Albert que j'apprécie beaucoup, c'est celui-ci:

"Il y a deux infinis: L'Univers et la bétise humaine. Et encore, je ne suis pas sûr du premier ..."

Voilap, ca résume assez bien ces 5 pages :mrgreen:

Publié : sam. nov. 05, 2005 3:25 pm
par lhlentz
DataMAX a écrit :
mobpourri a écrit :et pourquoi quand moi j'avait ecrit un chouilla en sms on m'avait repris et que quand vous faite 5 page de flood ont vous dit rien
Heu, mes profs m'ont tout le temps dit: "A question conne, réponse conne ..."

Voila, je te laisse méditer sur cette phrase et j'espère que ca te feras au moins dépoussièrer quelques neurones ...

PS: Ya un dicton de ce cher Albert que j'apprécie beaucoup, c'est celui-ci:

"Il y a deux infinis: L'Univers et la bétise humaine. Et encore, je ne suis pas sûr du premier ..."

Voilap, ca résume assez bien ces 5 pages :mrgreen:
+1

D'ailleurs c'est pas notre faute si tu sais pas compter ;-) :evil:

Publié : sam. nov. 05, 2005 4:22 pm
par DataMAX
lhlentz a écrit :D'ailleurs c'est pas notre faute si tu sais pas compter ;-) :evil:
Ni réfléchir ;-)

Bon allez ca suffit, j'ai commencé et je fini. Désolé pour toi mobpourri mais faut pas nous tendre le baton pour te taper ...